http://somanrecords.bandcamp.com/album/battle-for-montsegur

Publicités

RIVAL SONS / nouvel album/ FERAL ROOTS

RIVAL SONS / nouvel album/ FERAL ROOTS

Ce n’est pas dans l’ habitude de BLEUNUCLEAIRE de coller à l’actualité (enfin presque), préférant de loin l’errance intemporelle; une fois n’est pas coutume donc je vous annonce la sortie récente du 6éme album du groupe californien de classic rock RIVAL SONS

rival sons c’est qui? Currently the greatest rock band on the planet!

Rival Sons est un groupe de rock américain originaire de Long Beach (Californie), né en 2009 sur les cendres de Black Summer Crush, formé alors par Scott Holiday (guitare), Thomas Flowers (chant), Michael Miley (batterie), et Robin Everhart (basse) qui a quitté le groupe en août 2013. La naissance de Rival Sons coïncide avec l’arrivée de Jay Buchanan en tant que chanteur et au ré-enregistrement de l’album Before the Fire en lieu et place de Thomas Flowers. Depuis le départ de Robin Everhart en août 2013, Dave Beste officie au poste de bassiste. Le dernier album en date de Rival Sons, Hollow Bones est sorti en juin 2016 sous le label Earache Records. (source wikipédia)

Un son blues vintage, du soleil californien dans les amplis, des arrangements heavy rock : ceux que l’on compare parfois à Led Zeppelin ont définitivement trouvé la recette.

leurs faits d’armes : premières parties de Black Sabbath sur la tournée de 2016, mais aussi et surtout des Rolling Stones en 2018.
Leur nouvel album vient de sortir « Feral Roots ». Le disque est toujours produit par Dave Cobb

Feral Roots

« Feral Roots » marque le passage du groupe dans un gros label, Atlantic, celui de Led Zeppelin : heureux hasard. Le premier single et entame du CD, « Do you worst », riffs d’airain et voix haut perchée, rappelle d’ailleurs les meilleurs moments du Dirigeable. Reste qu’après cette bourrasque rock’n’roll, l’album aborde des territoires plus apaisés, la voix de Buchanan descendant d’une octave pour appuyer des titres moins hard rock, et plus blues ou soul, comme « Too bad » ou « Stood by me ».

article et interrview dans le journal le parisien

Art cover:

 

 

 

 

 

Magnifique art cover pour ce vinyl gatefold, double disque; 3 faces

 

Tracklisting

Liste des titres

Disque : 1

Lecture: Do Your Worst 1. Do Your Worst

Lecture: Sugar on the Bone 2. Sugar on the Bone

Lecture: Back in the Woods 3. Back in the Woods

Lecture: Look Away 4. Look Away

Lecture: Feral Roots 5. Feral Roots

Lecture: Too Bad 6. Too Bad

Lecture: Stood By Me 7. Stood By Me

Lecture: Imperial Joy 8. Imperial Joy

Lecture: All Directions 9. All Directions

Lecture: End of Forever 10. End of Forever

Lecture: Shooting Stars 11. Shooting Stars

Incroyable album d’un groupe de musiciens stellaires. C’est rock AND roll à son meilleur absolu. Des éléments de soul, funk, et une nuance de heavy metal teinté de blues. Des sons de batterie énormes, des ivoires chatouillés, des accords vocaux veloutés à saturés, des guitares floues et des lignes de basse autoritaires. Vous ne serez pas déçu.

On est parfois déçu du son de certains disques vinyles, et bien là ce n’est pas le cas, on est sur du 180 grammes et avec un son de qualité. Du plaisir à l’état brut pour nos oreilles délicates.

Un grand merci à Martial Prével, disquaire à CASTRES pour m’avoir fait découvrir ce groupe.

ROCK Heaven – 48 RUE VICTOR HUGO, 81100 Castres-Sur-L’Agout, Midi-Pyrenees, France

523 pour bleu nucleaire

Lene Lovich & Nina Hagen – Don’t Kill The Animals

Lene Lovich & Nina Hagen – Don’t Kill The Animals

En 1986 Nina Hagen et Lene Lovitch collaborent pour ce  plaidoyer pour la cause animale, suit une série de concerts au bénéfice de l’association américaine PETA People for the Ethical Treatment of Animals.

« Be vegetarian, be anti-vivisection! Don’t kill the animals The animals are free »

Les années passent l’idée progressse…Les restaurants végétaliens et vegans se multiplient. Le sujet devient polémique, quoiqu’on en pense la performance et le talent  d’artistes visionnaires  sont là pour éveiller nos consciences.

ci-dessous: différentes versions paroles en anglais, en français, artcover

 

 

 

Paroles « Don’t kill the animals »

Don’t kill the animals
The animals are free
don’t kill the animals
the animals are free
We all want to see through life’s mistery
The quest for knowledge is a natural activity
But science be careful science be kind
You can’t go on pretending to be blind
Animal testing is a dangerous game
All systems are different, we’re not the same
Hey, hey doctor ― reincarnation
Would you like to come back as a laboratory rat!
Don’t kill the animals
The animals are free
don’t kill the animals
the animals are free
Love and peace and light and life
What you gonna do with your butcher’s knife?
Life is for living, the animals agree
If they were meant to be eaten,
they’d be growing on trees
Abuse yourself of your own free will
Live dangerously
and make yourself ill
Get hurt, get high,
get in distress
But don’t drag the animals into this mess!
Don’t kill the animals
The animals are free
don’t kill the animals
the animals are free
― Hello. Hello. This is No One calling No Name.
― I read you. No Name reading No One.
― Okay, you know
why we’re here tonight, don’t you?
― Sure, have you heard
what they’re doing to those poor animals?
― Yes, it’s horrible
and someone should do something about that.
― Yeah, someone should,
and that someone is us, and tonight’s the night!
― Okay. let’s be careful.
Which way do we go?
― I think our best bet is going through the side door.
― Oh! What’s that funny smell?
― I don’t know. Ssssshhhh, someone’s coming!
― Okay, it’s all clear now. Let’s go!
― Right. I’m gonna open the door…
― Push!
Don’t kill the animals
The animals are free
don’t kill the animals
the animals are free
The pressure is on, make your decision
Be vegetarian,
be anti-vivisection!
Don’t kill the animals
The animals are free
― I think you could say we had success tonight.
― Full beam! Brigitte Bardot’s taking the dog,
so I keep the monkey.
― We should have done this a long time ago.
― Oh, we gotta do it again. How ’bout you?
Paroliers : Lene Lovich / Nina Hagen / Karl Rucker

Traduction française « Don’t kill the animals »

Ne tuez pas les animaux
Les animaux sont libres
ne tuez pas les animaux
les animaux sont libres
Nous voulons tous voir à travers le mystère de la vie
La quête du savoir est une activité naturelle
Mais science soyez prudent science soyez gentil
Vous ne pouvez pas prétendre être aveugle
Les tests sur les animaux sont un jeu dangereux
Tous les systèmes sont différents, nous ne sommes pas les mêmes
Hey, hey docteur - réincarnation
Voulez-vous revenir comme un rat de laboratoire!
Ne tuez pas les animaux
Les animaux sont libres
ne tuez pas les animaux
les animaux sont libres
Amour et paix et lumière et vie
Qu'est-ce que tu vas faire avec votre couteau de boucher?
La vie est pour vivre, les animaux sont d'accord
S'ils étaient censés être mangés,
ils grandiraient sur des arbres
Vous abuser de votre propre volonté
Vivre dangereusement
et rendez-vous malade
Se faire mal, se défoncer;
être en détresse
Mais ne traînez pas les animaux dans ce bazar!
Ne tuez pas les animaux
Les animaux sont libres
ne tuez pas les animaux
les animaux sont libres
- Bonjour. Bonjour. Ceci n'est personne appelant aucun nom.
- Je te lis. No Name qui lit No One.
- d'accord, tu sais
pourquoi nous sommes ici ce soir, n'est-ce pas?
- Bien sûr, as-tu entendu
Qu'est-ce qu'ils font à ces pauvres animaux?
- Oui, c'est horrible
et quelqu'un devrait faire quelque chose à ce sujet.
- Oui, quelqu'un devrait
et ce quelqu'un c'est nous, et ce soir c'est la nuit!
- D'accord. soyons prudents.
Où allons-nous?
- Je pense que notre meilleur pari passe par la porte latérale.
- Oh! Quelle est cette drôle d'odeur?
- Je ne sais pas. Ssssshhhh, quelqu'un vient!
- D'accord, tout est clair maintenant. Allons-y!
- Droite. Je vais ouvrir la porte ...
- Pousser!
Ne tuez pas les animaux
Les animaux sont libres
ne tuez pas les animaux
les animaux sont libres
La pression est sur vous, prenez votre décision
Être végétarien,
être anti-vivisection!
Ne tuez pas les animaux
Les animaux sont libres
- Je pense que vous pourriez dire que nous avons eu du succès ce soir.
- Faisceau complet! Brigitte Bardot prend le chien,
alors je garde le singe.
- Nous aurions dû faire cela il y a longtemps.
- Oh, il faut recommencer. Et vous?
Paroliers: Lene Lovich / Nina Hagen / Karl Rucke

 

 

 

Artcover du 45 tours sorti en 1986:

 

dont kill the animals

dont kill the animals2

Crédits

Design Daniel Faoro

producteurs: Sam Smith

Textes de : Karl Rucker, Lene Lovitch, Nina Hagen

Label: Ariola Vinyl europe 1986

 

Merci à Stéphane du groupe facebook français  « la tribu du rock » pour avoir attiré mon attention sur cet opus;

spéciale dédicace à Isa Häagen-Dazs queen of the tribe

LA TRIBU DU ROCK

 

Premier contact avec: David Bowie

Premier contact avec: David Bowie

1983, un vieil électrophone des années 60, un 45 tours acheté un peu au hasard chez le disquaire de la place avec l’argent de poche…écouté en boucle pendant plusieurs semaine; puis David et moi on s’est éloigné trop pop en ce temps là pour moi. A l’époque le film « la féline » avait fait du bruit en France grâce notamment à la prestation trés sensuelle de Nastassja Kinskii, la bande son est signée Giorgio Moroder.

Et toi c’est quoi ton premier contact avec David?

Les coms sont ouverts au partage.

LE 45 TOURS

cat people

Le Film

La Féline (titre original : Cat People) est un film américain réalisé par Paul Schrader, sorti en 1982.

Le film met en vedette Nastassja Kinski c’est un remake d’un film de Jacques Tourneur qui date de 1942:

Jacques Thomas, dit Jacques Tourneur, est un réalisateur français, né à Paris 12ᵉ, le 12 novembre 1904 et mort à Bergerac le 19 décembre 1977. Il a fait l’essentiel de sa carrière à Hollywood, et a obtenu la nationalité américaine en 1919. Wikipédia

Cat People / La Féline (1942) – Effet-bus

 

 

Quentin Tarantino l’a intégré dans la bande son de Inglorious Basterds film qu’il a réalisé en 2009

La chanson écrite pour le filma eu un gros succès aux US si bien que Bowie l’a réenregistrée pour l’inclure dans l’album Let’s Dance, en changeant un peu l’ambiance et en enlevant certaines paroles. Les paroles ci-dessous correspondent à la 1ère version c’est-à-dire la plus complète.

Paroles de la 1ére version:

Un texte remarquable

See these eyes so green
Tu vois ces yeux si vert ?
I can stare for a thousand years
Je peux fixer du regard pendant un millier d’années
Colder than the moon
Plus froids que la lune
It’s been so long
Cela fait si longtemps
Feel my love enraged
Sens mon amour enragé
It’s just the fear of losing you
Ce n’est que la peur de te perdre
Don’t you know my name
Ne connais-tu pas mon nom ?
You’ve been so long
Tu as mis tant de temps

And I’ve been putting out fire with gasoline
Et j’ai essayé d’éteindre le feu en y jetant de l’essence

See these eyes so red
Tu vois ces yeux si rouge ?
Red like jungle burning bright
Rouge comme la jungle prise par un feu ardent
Those who feel me near
Ceux qui me sentent proche
Pull the blinds and change their minds
Ferment les rideaux et changent d’avis
It’s been so long
Cela fait si longtemps

Still this pulsing night
Encore ces pulsations de la nuit
A plague I call a heartbeat
Une peste que j’appelle un battement de coeur
Just be still with me
Reste juste constante avec moi (1)

You wouldn’t believe what I’ve been thru
Tu ne croirais pas tout ce que j’ai enduré
You’ve been so long
Tu as mis tant de temps
Well it’s been so long
En fait, cela fait si longtemps

And I’ve been putting out the fire with gasoline
Et j’ai essayé d’éteindre le feu en y jetant de l’essence
Putting out the fire with gasoline
Eteindre le feu en y jetant de l’essence

See these tears so blue
Tu vois ces larmes si bleues ?
An ageless heart that can never mend
Un coeur sans âge qui ne peut pas être réparer
These tears can never dry
Ces larmes ne pourront jamais sécher
A judgement made can never bend
Un jugement pronnoncé ne peut jamais être modifié

See these eyes so green
Tu vois ces yeux si vert ?
I can stare for a thousand years
Je peux fixer du regard pendant un millier d’années
Just be still with me
Sois seulement constante avec moi
You wouldn’t believe what I’ve been thru
Tu ne croirais pas tout ce que j’ai enduré
You’ve been so long
Tu as mis tant de temps
Well it’s been so long
En fait, cela fait si longtemps

And I’ve been putting out fire with gasoline
Et j’ai essayé d’éteindre le feu en y jetant de l’essence
Putting out fire with gasoline
Eteindre le feu en y jetant de l’essence

See these tears so blue
Tu vois ces larmes si bleues ?
An ageless heart that can never mend
Un Coeur sans âge qui ne pourra jamais être réparé
These tears can never dry
Ces larmes ne pourront jamais sécher
A judgement made that can never bend
Un jugement pronnoncé qui ne peut pourra jamais être changé

 

 

cat people giorgio

La version de l’Album de bowie « let’s dance »

 

Une reprise plus jazzy pâr Sharleen spiteri

Plus tard j’ai découvert en Bowie une véritable icône du rock au talent inégalé, un personnage aux multiples facettes un extra-terrestre empli d’une d’humanité et d’une clairvoyance incommensurable. Un OVNI trop en avance sur son temps pour être parfaitement compris de ses contemporains.

Et toi c’est quoi ton premier contact avec David?

Les coms sont ouverts au partage.

article rédigé par 523 pour bleu nucléaire

The Stranglers les « Punk Floyd »

 

LogoStranglers.png

The Stranglers les « Punk Floyd »

Ecrire un article de blog sur les Stranglers groupe mythique de la vague punk, des années 80, de la new-wave et à mon sens un des précurseurs du post-punk…J’ai longtemps hésité à relever le défi,  intimidée; comment arriver à faire passer ce sentiment indéfinissable qui envahi à l’écoute de certaines chansons? Certaines émotions subtiles ne passent que par la musique qui en est le mode d’expression.

Les fans du groupe savent de quoi je parle, mais l’objet de ce blog étant d’amener à la découverte…Par où commencer aujourd’hui en 2018 pour découvrir ce qui fait l’âme d’un groupe comme les Stranglers?

La réponse? peut-être est-ce eux qui en parlent le mieux; je me suis mis en quête sur le web d’une interview et je suis tombé sur cette « pépite » et en français dans le texte: une interview de Jean-Jacques Burnell le bassiste auteur et compositeur de nombre chansons du groupe qui est né de sa rencontre avec Hugh Cornwell en 1974.

Jean Jacques BURNEL un vrai gaulois réfractaire

« on dévoile la vérité à travers la provocation » Jean-Jacques Burnel

interview de jj Burnel sur TV5 Monde à l’occasion de la tournée en France en 2017, je t’invite à regarder cette vidéo en entier car c’est la pierre angulaire de cet article:

quelques titres:

 

Discographie des Stranglers

Albums studio

 

Anecdote

Ligoté à la tour Eiffel

Les Stranglers ont toujours eu une réputation de mauvais garçons du rock. Burnel y a contribué, lui qui a eu des rapports tendus avec les médias. «Pas avec tous les médias, seulement avec les gens qui ne veulent pas voir plus loin que le bout de leur nez», corrige-t-il. Et de raconter la fois, dans les années 80, où il s’est vengé du journaliste français Philippe Manoeuvre.

«Il me faisait chier le petit à l’époque, il me harcelait, donc j’ai accepté de lui donner une interview, mais au premier étage de la tour Eiffel. Je l’ai emmené là avec quelques-uns des gars, on l’a déculotté – on lui a laissé sa chemise -, on l’a ligoté à la tour Eiffel et on l’a laissé là. Il ne me l’a pas pardonné pendant 25 ans.»

L’humour des Stranglers, souvent ironique, parfois misogyne et la plupart du temps provocateur, n’a pas toujours été apprécié. «On a fait des bêtises, mais avec le recul, ce sont maintenant des badges d’honneur dans un monde stérile où tout le monde fait ce qu’il est obligé de faire pour avoir le succès à tout prix, dit Burnel. Ils ont perdu l’esprit rock’n’rollien, je trouve.»

Cet esprit, les Stranglers le cultivent encore après 39 ans d’existence. «On se marre énormément lorsque les gens prennent nos blagues ou notre ironie au premier degré, dit Burnel. La pochette de Giants a été bannie en Europe parce qu’on y pose pendus. Ils ont seulement laissé les quatre cordes…»

https://www.lapresse.ca/arts/musique/201306/01/01-4656739-the-stranglers-lhumour-decale-des-hommes-en-noir.php

Un album à écouter impérativement avant la fin du monde: la folie

Si je devais n’en retenir qu’un choix cornélien s’il en est; je choisirai celui là, disons le plus poétique:

lafolie

 

 

à savoir: Hugh Cornwell, guitariste et membre fondateur des Stranglers a quitté le groupe en 1990

J’espère que cette tentative d’approche sans prétention de ce groupe mythique t’auras plu, n’hésite pas à commenter et partager. bon week-end…

le titre de cet article est inspiré d’une critique de concert du jounalisteChas de Whalley écrit dans la critique d’un concert : « ils ont mélangé le rythme intense de la New Wave avec des moments de pur psychédélisme qui mettraient la honte à Pink Floyd et à Hawkwind ». (en) Chas de Whalley, « Stranglers Roundhouse », Sounds,‎

Pour aller plus loin:

le site officiel du groupe:

http://www.thestranglers.co.uk/

Les articles de wikipédia sur le groupe sont trés documentés:

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Stranglers

https://fr.wikipedia.org/wiki/Golden_Brown

enjoy HALLOWEEN

enjoy HALLOWEEN

 

haha pas évident de mixer les genres musicaux certains se prêtent ou on usé plus que d’autres de l’imagerie ou des sonorités propres à la fête d’halloween…qoiqu’il en soit open your mind and enjoy:

 

 

you want more ? more on bleu nucleaire channel on you tube :

https://www.youtube.com/watch?v=2sK9oxopj90&list=PLZ9u3UfZdm8kAM-rCG6kzBU0GdVeLqq-T