CHRONIQUES

OZALEE SUN  Song for a dying planet

Nouveau titre d’ozalee sun, ozalee sun qui nous avait régalé de son  univers vampiro sf old movies sort de ce registre et nous livre cette fois un clip aux images saisissantes et apocalyptiques, cri d’alarme sur ce qui nous attend si nous ne faisons rien et sur ce qui attend notre mère la terre. La musique d’ozalee sun véhicule un sentiment d’urgence vitale et absolue qui se ressent au fond des tripes. Je n’oserais pas la comparaison avec emergency de Motorhead mais j’avoue que j’y pense quand même.

Premiers commentaires des fans et inconditionnels d’Ozale sun: « ça envoi! » Alors toi aussi fais un geste pour la planète partage cette vidéo qui peut aider à une réelle prise de conscience loin des discours moralisateurs, en particulier les images de reportage, à la fin du clip que je te laisse découvrir:

Publicités

Queens of the Stone age _ « stone of the deaf »

88_150Queens of the Stone age est un groupe américain californien fondé en 1996 souvent classé comme rock alternatif, stoner rock, hard rock ou métal alternatif.

Queens of the stone age QOTSA pour les intimes est marqué plus particulièrement par la personnalité de deux hommes: Josh homme (chant et guitarre) qui est le seul membre du groupe à apparaître sur tous les albums et le charismatique Dave Grohl,  foofigther , et qui fut le condisciple de kurt cobain dans le groupe Nirvana.

Le groupe s’est à l’origine nommé gamma ray, mais ce nom étant déjà utilisé par un autre groupe il a été rebaptisé.

Aprés diverses péripéties sort en 1998 un 1er album studio éponyme  « queens of the stone edge ». All music saluera  alors la naissance d’un nouveau genre musical « stoner rock »; bonnes critiques et ventes en angleterre. Suivront d’autres albums, la composition du groupe évoluant au fil du temps; à noter l’album « rated » particulièrement apprécié.

Dave grohl des foo fighters et ex nirvana rejoins le groupe et cela va donner l’album « songs for the deaf » universalement reconnu comme meilleur album des QOTSA à ce jour; l’album « song ot the deaf » est disque d’or aux usa.

 Un album concept.

« Songs For The Deaf est une pièce d’anthologie qui ne souffre pas le saucissonnage mp3. Foncièrement contemporaine mais réclamant une discipline d’écoute toute vinylitique. Impossible de ne l’apprécier que de manière parcellaire, elle s’impose d’un bloc. Quasiment au lendemain de sa sortie, l’album est un classique. »

Il y a donc un  thème constant. C’est un voyage sur la route dans un fourgon après un concert à Los Angeles au cours des journées Kyosh de Joshua. Ils ont voyagé de Los Angeles jusqu’à Palm Desert sur l’autoroute 60 et 10 ’. Le concept est que l’album lui-même vous emmène de Los Angeles à Palm Desert. La première piste et les sons qu’elle contient sont représentatifs de Los Angeles et du trafic frustrant qui accompagne la ville. La dernière piste est supposée représenter Palm Desert ou plus précisément la vallée de Yucca.

La première piste commence par tourner une clé dans le son de l’allumage et la personne qui est censée vous représenter allume la voiture et claque la porte. Ensuite, allumez la radio dans votre voiture chaude. Vous êtes dans le trafic de Los Angeles, il fait chaud et vous êtes en colère. Tant de trafic à traiter. La chanson commence par un rythme de batterie répétitif qui se poursuit pendant plusieurs mesures. Il commence tout doucement puis un riff de guitare étouffé entre en jeu. Vous êtes presque persuadé de monter le volume, mais laissez-moi vous assurer que vous ne le ferez pas et que vos oreilles me remercieront plus tard. Un grand cri, une guitare plus forte et un son encore plus fort arrivent en même temps. Cette chanson représente le trafic de Los Angeles au départ. La plupart des chansons de cet album sont agressives, mais ne laissez pas la lourdeur vous tromper, elles sont en fait assez mélodiques. Chaque chanson coule dans l’autre comme si elle faisait partie d’une chanson cohérente due à des transitions fluides.

citation issue de https://www.reddit.com/r/qotsa/comments/6y3gmn/songs_for_the_deaf_in_depth_analysis_interactive/

Grande virée désertique Californienne donc Road trip sur la platine!

Et malgré le titre de l’album vos oreilles vont s’en souvenir longtemps.

Aprés plusieurs concerts Dave Grohl laisse sa place et rejoint les foo-fighters. L’histoire du groupe va continuer; dernier album sorti à ce jour « villains »:

R-10740441-1503693131-5680.jpeg

Pour aller plus loin dans l’analyse critique de cet album je t’invite  à visiter ce site en cliquant sur le lien suivant: Album rock-critiques d’album

Voir aussi l’article de Philippe Maneuvre dans son ouvrage:

Rock’n’Roll: La discothèque rock idéale 101 disques qui ont changé le monde

Si vous avez d’autres liens intéressant concernant cet album n’hésitez à les mentionner en commentaires.

Bon week-end à tous

 

 

 

 

MEAT LOAF welcome to the neighbourhood

Cet Album concept du musicien et acteur américain « Meat Loaf » décline en douze morceaux l’histoire d’une relation. C’est son septième album studio. Du rock efficace sauce américaine, hard rock de base aux accents Glam.

L’ARTISTE

Né le 27 septembre 1947 à Dallas – Texas, Il est connu pour la trilogie d’album Bat Out of Hell qui comprend « Bat Out of Hell », « Bat Out of Hell II: Retour en enfer » et « Bat Out of Hell III: Le monstre est en vrac ».

Marvin Lee Aday alias Meat Loaf a joué dans les années 70 dans le Rocky horror picture show (en tant qu’acteur de théatre). Jim steiman le compositeur américain va écrire pour lui dans une succession d’albums rock; quand vous saurez que ce dernier est le compositeur de la musique du bal de vampires vous aurez compris dans quel univers nous sommes. Dans « welcome to the neighbourhood » original sin et Left in the Dark ont été composé par Jim Steiman quand vous saurez que ce dernier est le compositeur de la musique du bal de vampires vous aurez compris dans quel univers nous sommes.

Where the rubber meets the road – you tube

ART COVER

Le thème de la pochette et du livret est celui des romans policiers des années cinquante. Le livret, en plus d’avoir les paroles de chaque chanson, comporte une »nouvelle policière » par chanson avec des titres modifiés pour s’adapter aux titres des chansons. Au moins une image, celle associée à « Where Angels Sing » (la dernière piste de l’album), est facilement reconnaissable: il s’agit de la même image, uniquement avec des couleurs légèrement altérées, comme dans l’affiche du film Lolita, Stanley Kubrick adaptation du roman controversé du même titre de Vladimir Nabokov; la police utilisée pour écrire « Where Angels Sing » est également la même que dans l’affiche. Ce style a également été utilisé pour les trois singles sortis de l’album, l’art de couverture étant pour chacun d’eux le roman correspondant du livret.

source : https://en.wikipedia.org/wiki/Welcome_to_the_Neighbourhood

Les illustrations du livret sont vraiment à voir pour tous les fans de vintage, c’est un must.

Il existe une version vinyle en double LP ( virgin) sortie au royaume uni

Track list

lien track listing avec extraits (amazon)

IMG_20180825_213558_337

Et un petit lien cadeau juste pour le fun:

l’arrivée du motard – you-tube

Il y aurait beaucoup à dire sur cet artiste au final un peu méconnu en France mais qui apparait dans nombre de films cultes (fight club par exemple). Cet article sera ma modeste contribution.

20180824_125728