CHRONIQUES DECOUVERTES

A la découverte de: MADD

Un de mes récents coups de coeur que je partage avec vous:

Rock n ‘roll, punk et blues du 21e siècle; Maddi Gruber (alias Madd) a débuté en 2009 et participait à des concerts dans un groupe de jazz à l’âge de 10 ans. En 2014, elle a commencé à enregistrer et à produire sa musique depuis sa chambre à coucher de sa ville natale, Chico California. Six mois après la publication de sa première chanson, Madd a créé son premier groupe, Astro Turf, qui a duré un an avant que Madd se soit mise à faire de la musique par elle-même. Elle a ensuite lancé son premier album, Q.E.D., en décembre 2016 alors qu’elle était encore au lycée.

a1707121189_16

influences:

Les plus grandes influences de Madd sont notamment The White Stripes (le groupe qui a amené Madd à prendre une guitare), The Clash, The Cure et Prince. Madd a appris elle-même à construire son propre style avec des inspirations vocales Etta James et Little Richard.  Son deuxième album, « One More Hour », vient d’être lancé:

écoute et plus sur bandcamp;

https://maddmusic.bandcamp.com/album/one-more-hour

 

madd

 

Sources:

le site facebook de l’artiste:

https://www.facebook.com/music.madd/

more;

https://www.newsreview.com/chico/arts-devo

Publicités

SYNESTHESIA _ Battle for Montségur

SYNESTHESIA _ Battle for Montségur

Au gré du vent du hasard je poursuis ma découverte des univers fascinants du rock, guidée par l’esprit sans doute, je suis rentrée en possession du CD de Synesthésia.

#synesthesia

Au delà de l’oeuvre musicale, Synesthesia, nous amène pour son premier opus à un voyage dans le temps, nous voici au 13éme siècle dans le sud de la France: un vent de liberté spirituelle amène à la propagation d’une « hérésie », les bonshommes, de villages en villages, de châteaux en châteaux, prêchent un éveil spirituel et une simplicité que ne peut tolérer Rome et les fastes de son église. La croisade est décrétée. Le roi de France mande un de ses chevaliers Simon de Montfort pour prendre la tête de la croisade, au fil des ans un à un les bastions tombent Jusqu’au dernier symbole le château de Montségur dans les Pyrénées ariégeoises. Forteresse inexpugnable, le siège va durer des mois jusqu’à la fin tragique…

batle for montsegur

Un concept album sur le siège du château de Montségur

Synesthesia est un projet musical par deux musiciens.
Martial Prevel le chanteur avec une voix éraillée, livre différentes voix dans la lignée des plus grands chanteurs de hard rock . La presque totalité des chansons est en anglais.
En véritable Maître de cérémonie il nous livre une très grande prestation en écrivant lui même des textes chargés d’Histoire et en composant ses propres lignes de chants. Clara Roldan remarquable, choeurs trés présents sur de nombreux titres.
Anthon Norwell déjà connu pour ses projets progressifs , que ce soit avec Memory of Silence et son métal progressif endiablé ou encore Anthon-Norwell Experiment véritable projet novateur expérimental et progressif il nous propose des instrumentaux a la frontière de ses deux projets cités plus haut.
Entre rock et métal Synesthesia délivre une musique énergique ou parfois plus posée parsemée de trés belles mélodies .
 » un travail sur les voix qui est incontestablement le plus abouti de tout ce que j’ai pu trouver et écouter de sa discographie. Que ce soit Martial Prev ou Clara Roldan, les voix se taillent la part du lion sur Battle Of Montsegur. »
« Je voulais composer de vraies chansons en laissant la place pour de belles lignes de chants.
Dans mon projet « Experiment » je cherche plus la « pièce musicale » que la chanson et c est une énorme différence.
C’est un vrai travail de groupe que nous avons eu sur cet album car je n’ai écris aucun textes et composé aucune ligne de chant.
Je me suis laissé dirigé par moment, car Martial avait le concept entre ses mains et par endroit il fallait que tel ou tel morceau est un coté heavy , funk ou autre, donc j’ai composé les morceaux en fonction des directives du concept.
J’ai adoré travailler de cette façon car j’ai expérimenté d’autre chose et composé des morceaux avec des sonorités que je n’avais pas encore exploitées. » Anthom Norwell
pour plus de détail sur anthon norwell experiment:
http://www.french-metal.com/chroniques/anthonnorwellexperiment
à noter aussi la participation de Sophie Bouchekara au chant en français
pour le titre Loba run (la fuite de loba)
Influences:
Led Zeppelin, Pink Floyd, Porcupine Tree, Steven Wilson, Steve Vai, Anathema, John Carpenter etc…
Synesthesia est un projet musical Rock orchestré par Anthon Norwell .Un concept album sur la croisade contre les albigeois et le siège du château cathare de Montségur au XIII éme siécle !

crédits

sortie le 15 octobre 2018

Avec un peu moins d’un an d’existence Synesthésia nous propose un album varié et souvent en dehors des codes établies par la musique rock/metal.
Martial Prevel : Chant Lead
Clara Roldan : Choeurs
Sophie Bouchekara : chant lead sur « Loba’s Run »
Anthon Norwell : Guitares, Basses, Claviers, Piano , Programmation
Design, Logo, Visuel : BoxSon Productions


Sortie chez Soman Records lien ci-dessous:

https://somanrecords.bandcamp.com/album/battle-for-montsegur

 

 

Liste des titres:

1 Long time ago in occitania 1:41
2 The pope 4:36
3 Simon de Montfort (hold Your fire) 4:54
4 The wizard and the sparrow 5:52
5 Straight To the hearth 3:48
6 Aguilah the inquisitor 3:51
7 The night and Day song 6:25
8 Time is the ennemy ( Montségur Last’s Dance ) 6:05
9 Loba run (la fuite de loba) 5:23
10 the last night in Montségur 4:24
11 all dead and gone 1:24
12 This is (not) the end 3:42
Bonus track:
13 going underground 7:19
croix synesthesia

C’est toujours eux qui en parlent le mieux

N’ayant pas la prétention d’être critique musical, je trouve que  ce sont les artistes qui parlent le mieux de l’univers qu’ils nous font partager:
 » Les Cathares étaient persuadés que ce n’était pas Dieu qui avait créé le monde mais le diable ! toute réalité terrestre était marqué du signe du Mal !
C’est un concept album sur les Cathares et leur dernier bastion, Montségur qui tombera en 1244 à l’issue d’une féroce bataille et signera la disparition des Hérétiques Cathares….(le tout dernier bastion cathare tombera en 1256 à Quéribus)
L’album débute le soir même où les troupes du Pape et du Roi de France sont au pied du rocher de Montségur, prêts à attaquer le dernier refuge des Cathares… chaque titre parle d’un personnage ou d’une situation liés à cette derniére bataille :
il y a donc « The Pope » qui ouvre l’album après une courte introduction, titre très rock qui dépeint le caractère agressif et revanchard du Pape des catholiques…. Il y a aussi « Simon de Montfort » un titre qui parle d’un des alliés du Pape , très célèbre, qui sera la bête noire des Hérétiques, un personnage prêt à toute trahison ou bassesse pour exterminer les Cathares… il y a aussi « Last night in Montségur » où les assiégés dissertent sur leur dernière soirée sur terre, « Aguilah the inquisitor » un personnage détestable qui a envoyé des centaines d’hommes à la mort et à la torture…. « Loba ‘s run » sur la tentative de fuite de la fille du Roi d’ Aragon , allié des Cathares, qui épousa les préceptes du Catharisme et qui fut sauvagement assassinée par les sbires du Pape….L’album se poursuit avec des titres comme « Straight to the Heart » qui parle d’une femme Cathare qui a perdu son mari , criblé de flèches en plein cœur , qui défendait vaillamment Montségur … « Time is the enemy » parle d’un couple dans Montségur, ils savent que le lendemain ils seront tués ou brûlés sur le bûcher , ils n’ont plus que quelques heures à vivre , ils vont s’aimer toute la nuit…Mais le mystère de Montségur est évoqué sur plusieurs titres… La légende secréte de cette aventure est assez étonnante : Les derniers cathares ont cachés un « trésor » à Montségur avant leur défaite mais ici point de bijoux ou de monnaies en pièces d’or mais un trésor beaucoup plus important : Les ossements du Christ !! Preuve de la non –résurrection !! Les Cathares seront exterminés aussi pour cette raison : Personne ne doit savoir que la religion catholique est basé sur un énorme mensonge ! »  Martial Prevel
L’intégralité de l’interview sur Nonoise Webzine ci-dessous:
Nonoise nogood fanzine depuis 1998
Interview en podcast de Martial Prevel sur France Bleu:
loba

Loba ! jolie femme indépendante , hérétique sensuelle et rebelle , que les troupes du Pape et du roi de France veulent exterminer….

page artiste sur facebook:
Ecoute ou commande du CD: lien ci-dessous:

bandcamp soman record

Plus j’écoute cet album plus j’aime, il faut parfois «mériter» une chanson, certaines  ne révèlent pas immédiatement leurs secrets. Bonne écoute et n’hésite pas à laisser un commentaire.

Pourquoi faut il écouter « dry » le premier album de PJ HARVEY

Mes pérégrinations dans l’univers fascinant du rock m’ont récemment amenée à découvrir PJ Harvey et plus particulièrement « dry » premier album du groupe. C’est je crois un album essentiel du début des années 90. PJ Harvey qui  semble minuscule derrière sa guitare, à voir. Authentique, pur, terriblement rock sont les mots qui me viennent à l’esprit.

Si tu connais déjà, j’espère que tu appréciera cet article, les photos, vidéos et les liens, si pour toi c’est une découverte je serai très heureuse d’être celle qui a amené à la découverte, dans tous les cas un clic sur j’aime ou un commentaire font toujours plaisir alors n’hésitez pas et vous pouvez aussi vous abonner à ce blog.

pj harvey dry

Polly Jean Harvey, alias PJ Harvey, chanteuse britannique, née en 1969 a crée en 1991 le groupe éponyme PJ Harvey. Le trio d’origine est composé de PJ HARVEY à la guitare et au chant Rob Ellis à la batterie, Ian Olivier à la Basse.

Source Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/PJ_Harvey

Premier single Dress sort en 1991 sur le label indépendant too pure, l’album »Dry »  sort en février 1992pjharveydress

Sheela-Na-Gig   sera le deuxième single  tiré de l’album à sortir

pj harveyjpg

Débordante d’énergie, minuscule et terriblement « amazing » voilà comment est PJ Harvey sur scène, une voix à la patti smith des rythmes lourds grunge à voir:

1ére raison elle pensait que ce serait le seul et unique

« J’avais la chance de pouvoir faire un album, et je pensais que ce serait la dernière. J’ai donc donné tout ce que j’avais ».

« I put everything I had into it, » she said years later. « It was a very extreme record. » It still is.

Polly Jean Harvey

Une raison suffisante pour laquelle il est indispensable d’écouter cet album mais il y en a d’autres:

2éme raison Dry figure dans la liste des 50 albums préférés de Kurt Cobain

il figure dans la liste des 50 albums préférés de Kurt Cobain le chanteur de NIRVANA.  16éme position de la liste baptisé top 50 by Nirvana, liste manuscrite figurant dans un des carnets intimes du chanteur, carnets publiés dans Le Journal de Kurt Cobain

top50nirvana

 

3éme raison parce que c’est un de de tes tops 100 albums : écoute et tu me diras aprés:

Liste des pistes

Musiques composées par Polly Jean Harvey, sauf indication contraire.

  1. Oh My Lover – 3:57
  2. O Stella – 2:36
  3. Dress (Rob Ellis, Harvey) – 3:16
  4. Victory – 3:16
  5. Happy and Bleeding (Ellis, Harvey) – 4:50
  6. Sheela-Na-Gig – 3:11
  7. Hair – 3:45
  8. Joe (Ellis, Harvey) – 2:33
  9. Plants and Rags (Ellis, Harvey) – 4:07
  10. Fountain – 3:52
  11. Water – 4:32

Il est sorti une édition limitée double vinyle ou cd avec 22 titres:

The first 5000 LPs and first 1000 CDs included demo versions of the album’s tracks and Dry was subsequently released in the United States on Indigo Records in the US. Both versions were released in 1992.

Édition limitée

  1. Oh My Lover – 4:02
  2. O Stella – 2:30
  3. Dress – 3:18
  4. Victory – 3:15
  5. Happy and Bleeding – 4:50
  6. Sheela-Na-Gig – 3:10
  7. Hair – 3:46
  8. Joe – 2:33
  9. Plants and Rags – 4:09
  10. Fountain – 3:54
  11. Water – 4:35
  12. Oh My Lover (Demo) – 2:30
  13. O Stella (Demo) – 3:16
  14. Dress (Demo) – 3:16
  15. Victory (Demo) – 4:19
  16. Happy and Bleeding (Demo) – 4:44
  17. Sheela-Na-Gig (Demo) – 3:15
  18. Hair (Demo) – 3:37
  19. Joe (Demo) – 3:16
  20. Plants and Rags (Demo) – 3:32
  21. Fountain (Demo) – 3:05
  22. Water (Demo) – 4:32

« Dry est mis en boîte à Yeovil (UK), la ville natale de PJ Harvey. Le trio va à l’essentiel, dans un souci d’authenticité, s’autorisant tout de même quelques arrangements, limpides et dérangés. La basse sinueuse de Steve Vaughn, le jeu brillant du batteur Rob Ellis, soutiennent à merveille les guitares bluesy-trash. La voix, tendue, délicate, de Polly Jean donne corps à l’ensemble, et tire le groupe vers le haut. C’est simple et efficace. Sans fioriture, mais non sans finesse. Quelques musiciens sont appelés en renfort, pour épaissir les textures : Mike Paine plaque quelques arpèges à la 6 cordes, Chas Dickie triture son violoncelle. PJ se charge de faire hurler un violon schizophrène, et Rob Ellis tâte de l’harmonium. »

 

pour aller plus loin cliquez sur le lien de l’ article cité:

pour aller plus loin http://www.inside-rock.fr/Dry

Site officiel de PJ Harvey : http://www.pjharvey.net

On peut aussi noter que l’album figure sur la liste des 100 meilleurs premier albums de tous les temps établie par le magasine rolling-stone

Passe un excellent week-end